foulée naturelle

 
 

Comme je vous l'avais annoncé en novembre dernier, j'ai eu la chance de participer aux formations dispensées par Blaise Dubois et la Clinique du Coureur, et obtenir ma certification.

Voici un retour sur cette enrichissante formation sur la prise en charge du coureur à pied, et de la transition vers la course "mid foot" et minimaliste...

La course à pied

La course à pieds est un sport qui a connu un énorme engouement depuis ces 10 dernières années... mais très (trop) souvent décrié par certains médecins en raison de la multiplication des impacts du sol et leurs incidences sur le dos, et les pathologies articulaires et tendineuses qu'il entrainerait.

Les recherches scientifiques effectuées au cours de cette dernière décennie ont démontré qu'il n'en est rien.

La clinique du coureur et Blaise DUBOIS nous ont rappelés diverses études scientifiques de premiers ordres mettant en avant le bénéfice du changement de foulée et le passage à des chaussures à moindre Drop.

En effet, la course à pieds "minimaliste", en respectant certains critères techniques, n'entraine pas de lésion articulaire, et n'augmente pas les risques d'avoir de l'arthrose précoce.

 

Pour résumer tout cela il faut retenir globalement 3 critères :

- Courir "léger", 

- Courir à 180 pas par minute,

- Courir sur le médio-pied/avant-pied.

(Attaque du pied au sol dans le prolongement de la jambe elle-même déjà fléchie ... en mid foot si possible)

 

En respectant ces critères, le patient augmentera ses capacités cardio-pulmonaires, et travaillera les muscles de la jambe et du dos de manière optimale.

L'attaque du sol sera directement amortie par le membre inférieur déjà fléchi et non plus par la chaussure à trop fort drop.

L'économie d'énergie réalisée sera très importante tout cela générant un non négligeable gain de performance !

 

Parlons maintenant de la chaussure...

Les dernières études ont tendances à démontrer qu'un drop faible (4mm) permettrait de favoriser cette "course naturelle" et cette foulée plutôt aérienne...

Aller dans le sens de la diminution du drop est d'ailleurs dans l'esprit de la plupart des marques de running...

Conclusion 

Evidemment, on ne change pas sa technique de course du jour au lendemain, ni un éventuel changement de chaussure !  Il faut donc respecter un temps d'adaptation de plusieurs semaines pour un coureur occasionnel, à plusieurs mois pour un coureur de bon niveau.

Et un mot... Progressivité !

 


 

 



Les différentes attaques du pied au sol

 

 


 

Le drop d'une chaussure ? La différence e dénivelé entre talon et avant de la chaussure...

 

Free business joomla templates