La Goutte

Définition

Maladie métabolique à expression surtout articulaire liée à la surcharge de l'organisme en acide urique (produit de dégradation des bases puriques dans la composition de l'ADN et de l'ARN). Elle peut détruire les os. Source double: alimentation (exogène) et organique (endogène). Il est éliminé par le rein et le système digestif. Les normales sanguines sont: pour l'homme: < 70 mg/L, pour la femme: < 65. L'hyper uricémie, dès 20 ans, pour 15 à 20 % des hommes. A poids égal, pas d'augmentation avec l'âge. L'hyper uricémie est proportionnelle à la surcharge pondérale. Il n'y a pas d'hyper uricémie chez la femme avant la ménopause. La goutte touche 0.5 à 1 % de la population, liée à l'importance et à la durée de l'hyper-uricémie.

 

Causes

1-    Dite primitive, souvent familiale à déficit enzymatique.

2-    Cancer, leucémies, tout ce qui augmente le nombre de cellule, maladie de Paget (de l'os), psoriasis (maladie érythématosquameuse), hémopathie maligne...

3-    Insuffisance reinale ou pathologies l'induisant.

4-    Certains médicaments retenant l'acide urique dans le rein (aspirine ou diurétiques à petite dose pendant longtemps, Pyrilène ® dans le traitement de la tuberculose).

 

Manifestations de la goutte

Forme Aiguë

Irruption de micro cristaux d'acide urique (urate de sodium) inflammatoire par leur apparition dans l'articulation. Par ex. la mono arthrite du gros orteil (métatarso-phalangienne): crise de goutte.

Signes fonctionnels

Homme, plutôt gros et bon vivant, ressentant brutalement la nuit une douleur extrême du gros orteil qui gonfle et est le siège d'inflammation rouge pivoine, chaude, induisant de la fièvre. Signes prodromes: locaux (prurit, lourdeur du gros orteil), généraux (nervosité, fatigue).

Forme Chronique

Après des années d'évolution (mais de plus en plus rare), en rapport avec la formation d'amas d'urate de sodium.

1-    Tophus: dans les tissus sous-cutanés, dans les cartilages, surtout le pavillon de l'oreille, autour des articulations douloureuses et dans l'olécrane: bursites blanchâtres ou jaunâtre, présence aussi dans les tendons. Ils sont radio transparent, peuvent se calcifier, peuvent s'ulcérer à la peau.

2-    Arthropathies chroniques: polyarthropathie dont le rythme douloureux est mécanique, déformation des articulations: bosselées. Atteintes radiologiques: destructions: encoches à l'emporte pièce: grosses géodes, en hallebarde pour le gros orteil, pincement de l'interligne. Signes de construction: ostéophytes: pied hérissé.

3-    L'acide urique peut concrétiser dans le rein:

  • colique néphrétique ou lithiase: lombalgies plus agitation, nausée et vomissement, rien à la radio.
  • néphropathie goutteuse
  • protéines dans les urines
  • hématurie
  • leucocyturie
  • hyper tension artérielle
  • insuffisance reinale

Pour votre information :

Les informations fournies sur « www.podologue-paris7.fr » sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur de notre site) et les professionnels de santé.

Ce site utilise Google Analytics pour analyser l'audience du site et améliorer son contenu. Pour plus d'information sur les règles de confidentialité relatives à l'utilisation de Google Analytics, cliquez ici :
https://support.google.com/analytics/answer/6004245?hl=fr 

Politique publicitaire :

Notre site n'accueille aucune forme de publicité.

 

Mise à jour le : 22-06-2017

Confidentialité :

Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Notre site respecte les conditions légales de confidentialité applicables en France et ne divulguera pas ces informations à des tiers.

Free business joomla templates